6 novembre 1801 : Engagement comme voyageur de Pierre-Jérémie Lauret

Résumé de la lettre

Embauche ou engagement comme voyageur de Pierre-Jérémie Lauret de Vaudreuil pour la compagnie McTavish, Frobisher & Co. Lauret devra accompagner Jean-Baptiste Blondin à titre de milieu de canot pour se rendre dans les pays d’en haut à Michilimakinac, au Grand Portage et, si nécessaire, au lac à la Pluie. Des précisions sont données sur les obligations de Lauret et sur son salaire. Le contrat est paraphé par le notaire Jean-Baptiste-Hilaire Deguire devant témoins.

Mots clés

Activités économiques

Transcription


Page 1
Engagement comme voyageur de Pierre-Jérémie Lauret, page 1

Cliquez pour agrandir

Pardevant le notaire public dans la province
du Bas Canada résidant au bourg à Vaudreuil
district de Montréal sousigné et témoin enfin nommé
fut présent Pierre Jeremie Lauret de Vaudreuil
lequel s’est volontairement engagé & s’engage
par les présentes a Messrs McTavish Frobisher
& co. monsieur Jean Baptiste Blondin <de vaudreuil guide> à ce
présent & acceptant pour à leur premiere
réquisitions partir de Montréal en qualité
de milieu dans un de leurs canots pour
faire le voyage tant en montant
qu’en descendant du grand portage pour
aller & venir et passer par Michilimakinac
s’il en est requis, passer huit pieces sur
le Grand Portage en entrant, et quatre paquets
en sortant, ou rabattre six livres ou
schilling année cours par chaque piece
ou paquét, à l’option desdts sieurs
McTavish Frobisher & Co. ou leur
représentant et de travailler six jours
à tous autres ouvrages, excepté de passer
encore des pieces. S’oblige d’aller au lac
la Pluie s’il est nécessaire, en augmentant
les gages cy après de cent cinquante livres
ou schelling, d’avoir bien et duement
soin pendant les routes et etant audit lieu des
marchandises, vivres, pelleteries, ustensiles et
de toutes les choses nécessaires pour le voyage
servir & obéir & exécuter fidelement tout
ce que lesdts sieurs bourgeois ou aut tous
autres représentant leurs personnes aux


Page 2
Engagement comme voyageur de Pierre-Jérémie Lauret, page 2

Cliquez pour agrandir

quels ils pouroient transporter le présent
engagement, lui commenderont de licitte
et honnete, faire leur profit, eviter leur
dommages, les en avertir s’il vient à la
connaissance, et généralement tout ce qu’un
bon engagé doit et etre <est> obligé de faire pour
sans pouvoir faire aucune traite
particuliere, s’absenter ni quitter ledt
service sous les peine portées par les
loix de cette province de perdre ses gages.

Cet engagement ainsi fait pour et
moyennant la somme de deux cens
trente livres ou schelling ancien cours
de cette province qu’ils promettent et
s’obligent de bailler & payer audit
engagé un mois après son retour en
cette ville, et à son départ l’equipement
simple, reconnoit avoir reçu d’avance
à compte de ses gages la somme de soixante
livre. S’oblige de contribuer de d’un par
cent sur ses gages pour le fond des
voyageurs. Car ainsi & promettant &
obligeant & renonçant & fait
et passé audt Vaudreuil en l’étude
l’an mil huit cent un, le six du


Page 3
Engagement comme voyageur de Pierre-Jérémie Lauret, page 3

Cliquez pour agrandir

mois de novembre après midi
en présence de Toussaint Damours
et Ign François Joseph Campault
dudt Vaudreuil témoins l’un des
quel a signé avec nous notaire
et l’autre avec ledt engagé et ledt
Blondin ayant déclaré ne sçavoir signer
Ont fait leurs marques ordinaires
Lecture faite. Onze mots rayés nuls. Deux
Renvois & un mot surchargé sont bon.

Marque de Pierre Jérémie Lauret
Marque de Jean Baptiste Blondin
Marque de Joseph Campault
Toussaint Damours
J.Bte.H. Deguire NP


CN601,S117, Fonds Cour supérieure. District judiciaire de Montréal. Greffes de notaires, Jean-Baptiste-Hilaire Deguire, BAnQ

Retour vers le haut de la page