29 mars 1783 : Lettre de Pointard à Joseph-Dominique-Emmanuel

Résumé

Claude-Charles Pointard, procureur à Paris de Joseph-Dominique-Emmanuel, écrit à son client au Canada concernant ses affaires en France.

Mots clés

Activités économiques

Transcription


Page 1
Lettre du 29 mars 1783, Pointard à Joseph-Dominique-Emmanuel, page 1

Cliquez pour agrandir

De Paris le 29 mars 1783

Monsieur,

J’ai reçu l’honneur de votre lettre du 16 8bre d[ernie]r. Je suis très
sensible aux choses obligeantes qu’elle contient. Je désire
pouvoir vous être utile dans notre ville & vous prie de disposer de moi,
non seulement pour vous mais pour vos connoissances, je me
recommande à vous à ce sujet dans le cas ou quelques uns de
vos compatriotes auroient besoin d’un homme d’affaire en France.

M[onsieur] Doutreleau m’a remis vos certifficats de vie avec lesquels
j’ai touché à la ville 1440# sur laquelle somme j’ai déduit pour
faux frais 48# 7s suivant le compte que vous trouverez ci inclus.
J’ai remis cette somme a Monsieur Doutreleau qui vous fera
passer son compte, il se porte Dieu merci très bien. Il a
accepté votre lettre de change payable en juillet prochain. Si contre
notre attente il lui arrivoit quelque accident soyez tranquille Monsieur
je la payerai et me ferai remettre tous les effets & papiers
qui vous concernent et vous en donnerez avis. Je profite


Page 2
Lettre du 29 mars 1783, Pointard à Joseph-Dominique-Emmanuel, page 2

Cliquez pour agrandir

de votre offre obligeante Monsieur pour vous prier de faire
remettre la lettre ci incluse a M[onsieur] Hubert et dans le cas ou il
seroit de votre connoissance de l’engager a faire passer a M[onsieur] Bourbin
ou a moi les prix qu’on lui demande depuis très longtemps,
il ne répond jamais.

J’ai l’honneur d’être très sincerement

Monsieur

Votre très humble
& très obéissant serviteur

Pointard


Page 3
Lettre du 29 mars 1783, Pointard à Joseph-Dominique-Emmanuel, page 3

Cliquez pour agrandir

Page de compte non transcrite.


P03/H.098, Fonds De Beaujeu, Centre d'histoire La Presqu'île

Retour vers le haut de la page