28 octobre 1770 : Lettre de Doutreleau à Joseph-Dominique-Emmanuel

Résumé du document

Jean Doutreleau, procureur français de Joseph-Dominique-Emmanuel, écrit à son client au Canada. Il souhaite du bonheur à JDE pour son récent mariage, le 10 mars 1770, avec Louise Prud'homme. Il indique avoir envoyé, à qui de droit au Canada, des avis d'avocats français réputés concernant le litige sur le titre de Baron et le rassure quant à son droit à porter ce titre à l'extérieur des actes légaux.

Mots clés

Activités économiques

Transcription


Page 1
Lettre du 28 octobre 1770, Doutreleau à Joseph-Dominique-Emmanuel

Cliquez pour agrandir

Jay bien recu, Monsieur, votre
Certifficat de vie et la nouvelle de
votre mariage au quel je prend toute
la part possible. Je vous souhaitte
tout le bonheur que vous pouvés
dezirer.

Je feray honneur aux lettres que
vous tirerés sur moy et vous enveray
si cela m’est possible la tabatiere
et ce que vous me demandés.

Jay si bien fait consulter votre affaire
au sujet de la Baronie que jay
envoyé a Dechambault la consultation
signée de 3 avocats fameux. Je suis
faché qu’il vous cherche une pareille
chicanne car il ne peut vous empechés
de vous appeller comte, Marquis, ou
Baron, il n’y a que dans les actes
publics.

Je vous prie de ne pas manquer
de faire mettre dans votre certiffica
de vie demeurant a Montreal.
Votre demeure n’était pas dans le


Page 2
Lettre du 28 octobre 1770, Doutreleau à Joseph-Dominique-Emmanuel

Cliquez pour agrandir

dernier que vous m’avés envoyé ce qui
a fait une cause de rebut, dont les
payeurs sont charmés, ne demandant
qu’a reculer les payements.

L’arg[ent] est icy d’une rareté affreuze.
Les contrats du Canada quoy que
diminués a 2½ % perdent 75%.
Tout le monde coure risque icy
d’etre ruiné et avec cela tout est
d’une chereté affreuse.

Je vous enveray votre compte l’année
prochaine, car je crains bien
que nous n’ayons pas le plaisir
de vous voir citôt.

Je vous souhaite et a madame
que jay l’honneur d’asseurer de
mes respect une bonne santé
et suis avec toute la consideration


Page 3
Lettre du 28 octobre 1770, Doutreleau à Joseph-Dominique-Emmanuel

Cliquez pour agrandir

et l’amitié possible Monsieur
votre tres humble et obeissant
serviteur. Doutreleau

grande rue du faubourg St-Antoine.

Vous scavés que les actions des fermes
et billet de loterie sont reduite a
4% sur quoy on retient le 10e. Vous
avés encore 2 billets de loterie et,
3 actions des fermes qui sont tombés
de 430 a 440#. On oblige de les convertir
cette année en contracts qui seront
peut etre reduits comme les autres.
Marqués moy si vous les voullés
vendre ou convertir en contracts.


P03/H.044, Fonds De Beaujeu, Centre d'histoire La Presqu'île

Retour vers le haut de la page