21 avril 1734 : Acte de concession de la seigneurie de Nouvelle-Longueuil

Résumé du document

Le 21 avril 1734, le lieutenant général du Roy en Nouvelle-France, le marquis de Beauharnois, et le chevalier Gilles Hocquart, intendant de justice du Roy, concèdent au Sieur Joseph Le Moyne, chevalier de Longueuil, à titre de fief et seigneurie, l'étendue de terre qui se trouve sur le bord du fleuve St-Laurent au lieu appelé Les Cascades, depuis la borne de la seigneurie de Soulanges jusqu'à la pointe au Baudet inclusivement, faisant environ deux lieux de front sur trois lieux de profondeur. Le territoire de cette seigneurie, voisine de celle de Soulanges, couvrait le territoire actuel des municipalités de St-Polycarpe, St-Télesphore, St-Zotique, Les Coteaux et Rivière-Beaudette.

Mots clés

Occupation du sol, réalités politiques, régime seigneurial, droits et devoirs

Images originales


Concession seigneurie de Nouvelle-Longueuil, page 1

Cliquez pour agrandir

Concession seigneurie de Nouvelle-Longueuil, page 2

Cliquez pour agrandir

Concession seigneurie de Nouvelle-Longueuil, page 3

Cliquez pour agrandir

Concession seigneurie de Nouvelle-Longueuil, page 4

Cliquez pour agrandir

Concession seigneurie de Nouvelle-Longueuil, page 5

Cliquez pour agrandir

Concession seigneurie de Nouvelle-Longueuil, page 6

Cliquez pour agrandir


P03/I.021, Fonds De Beaujeu, Centre d'histoire La Presqu'île

Retour vers le haut de la page