Retour vers la liste

P48 Fonds Grand Trunk Rifle

P48 Fonds Grand Trunk Rifle.– 1866-1881.– 1954-1958.– 5 pièces de documents textuels.– 61 documents iconographiques.

Volontaire non-identifié du Grand Truck Rifles

Volontaire non-identifié du Grand Truck Rifles

Volontaire non-identifié du Grand Truck Rifles

Histoire administrative

Le 27 avril 1866, des employés du Grand Trunk Railway s’engagent comme volontaires pour former le Grand Trunk Rifle afin de protéger, au besoin, les biens du chemin de fer. Distinct des districts militaires régimentaires, ce corps spécial comptait cinq bataillons, dont deux d’artillerie de garnison et trois de fusiliers. Connu presque dès le début sous le nom de Grand Trunk Regiment et dirigé par le lieutenant-colonel Charles John Brydges, ce corps devient, le 22 février 1878, le Grand Trunk Brigade. Appelé sous les drapeaux alors que les Féniens (patriotes irlandais immigrés aux États-Unis et désireux de promouvoir, par la force, l’indépendance de leur patrie assujettie à la Grande-Bretagne) menaçaient la sécurité du pays en 1870, il est dissous le 17 juin 1881.

Portée et contenu

Le fonds témoigne de l’histoire et de l’existence du bataillon volontaire du régiment Grand Trunk Rifle. Le fonds contient des photos des 61 membres de ce bataillon ainsi que de la correspondance adressée au père Alphonse Gauthier.

Source du titre composé propre

Le titre est basé sur le contenu des documents

État et historique de la conservation

Les documents du fonds sont dans un bon état. Toutefois, les documents iconographiques ont déjà été collés. Les traces de colle sont encore présentes.  Ce fonds, originellement conservé à la maison mère des clercs de Saint-Viateur à Montréal, a été déposé comme un dépôt à long terme en 2005 au Centre d’archives de Vaudreuil-Soulanges grâce au concours du père Édouard Séguin, lui-même un clerc de Saint-Viateur et archiviste au Collège Bourget de Rigaud. À l’origine, le fonds Grand Trunk Rifles de 1866-1881 faisait partie d’un groupe de fonds plus important. Le principe de provenance externe a donc été appliqué pour le séparer de ce groupe documentaire.

Langue des documents

Français et anglais.

Instrument de recherche

Répertoire numérique détaillé.

Conditions et restrictions

Les conditions générales s’appliquent. Aucunes restrictions.

 
Retour vers le haut de la page