Retour vers la liste

M04 Fonds Seigneurie de Vaudreuil

M04 Fonds Seigneurie de Vaudreuil.– 1756-1814.– 59 pièces de documents textuels.– 2 cartes.

Etat général des concessions de 1764 à 1784

Histoire administrative

En octobre 1702, le lieutenant général du Roy en Nouvelle-France, le chevalier Hector de Callière, et l'intendant du Roy, François de Beauharnois, concèdent au Sieur Philippe de Rigaud, marquis de Vaudreuil et gouverneur de Montréal, à titre de fief et seigneurie, la moitié d’une langue de terre de quatre lieux de front sur une lieue et demie de profondeur. Le territoire de l’ancienne seigneurie de Vaudreuil est actuellement occupé par les municipalités de Vaudreuil-Dorion, Vaudreuil-sur-le-Lac, Île-Cadieux, St-Lazare et Hudson.

Après la mort de Philippe de Rigaud, Pierre de Rigaud de Vaudreuil de Cavagnial et François-Pierre de Rigaud, deux des fils du défunt, héritent de la seigneurie de Vaudreuil. En 1763, ils vendent la seigneurie à Michel Chartier de Lotbinière avant de s’exiler en France. Le fils de ce dernier, Michel-Eustache-Gaspard-Alain Chartier de Lotbinière, la rachète à son père en 1771 et en devient le seigneur à son tour.

L'expansion de la seigneurie s’accentue par la construction d’une chapelle en 1771 à proximité du moulin à eau. Deux années plus tard, la paroisse Saint-Michel de Vaudreuil se détache de la paroisse des Cèdres. Les concessions de terres se font plus nombreuses et se poursuivent à l’aide de travaux d’arpentage réalisés dans sur la seigneurie à la fin du XVIIIe siècle. À la de mort de Michel-Eustache-Gaspard-Alain Chartier de Lotbinière, en 1829, sa fille, Louise-Josephte, hérite de la seigneurie de Vaudreuil. Cette dernière laisse son mari, Robert Unwin Harwood, administrer la seigneurie. Ce dernier favorise la venue de loyalistes qui s’établissent dans des concessions ouvertes spécialement pour eux. Lorsque le régime seigneurial prend fin, en 1854, l’expansion de Vaudreuil se poursuit sous l’administration d’un maire et de ses conseillers.

Portée et contenu

Le fonds nous renseigne sur l’administration comptable des terres de la Seigneurie de Vaudreuil et sur les activités qui ont mené aux modifications de ses limites. Le fonds nous renseigne également sur des causes portées en cour ainsi que sur l’acquittement de comptes par Michel Chartier de Lotbinière. Le fonds contient des listes de censitaires avec les sommes qu’ils doivent acquitter, des procès-verbaux, des comptes et des reçus, de la correspondance et des cartes. Le fonds est composé de 4 séries:

Langue des documents

Français et anglais.

Instrument de recherche

Répertoire numérique détaillé.

Documents reliés

Conditions et restrictions

Les conditions générales s’appliquent. Aucunes restrictions.

Retour vers le haut de la page