Retour vers la liste

I04 Fonds Foyer de Rigaud

I04 Fonds Foyer de Rigaud.– 1965-1969.– 0,03 mètre de documents textuels.– 3 documents photographiques: n & b.

Spicilège, cahier de bord du projet par Gertrude Giraldeau

Notice administrative

L’idée première de la création du foyer remonte aux années 1946-1947. À l’époque May Clerk fit de nombreuses démarches dans ce sens auprès des autorités religieuses et civiles. Le projet est défendu par le Dr Oscar Gendron et par les curés Pierre Sabourin et Albini Brazeau. Toutefois, leur initiative porte fruit seulement 20 ans plus tard. En effet, c’est au début de 1963 que Lucille Gauthier remet le projet en chantier. Le 20 mars 1963, elle écrit au député et ministre Paul Gérin-Lajoie pour l’obtention d’un centre d’accueil à Rigaud pour couples âgés et autres adultes. Selon Lucille Gauthier, un tel centre peut assurer une sécurité aux aînés de Rigaud. Par la suite, elle entreprend, avec l’aide du Dr Gendron, une campagne en faveur du projet.

L’équipe est formée, dès lors, de May Clerk, de Marie-A et Gertrude Giraldeau, de Cécile Proulx et de René Gauthier. Après plusieurs enquêtes auprès des futurs usagers, le comité décide de construire le foyer sur un terrain appartenant au Dr Émile Therrien. Les travaux de construction sont confiés à l’entrepreneur M & H Gauthier et frères ltée de Dorion. Le Foyer de Rigaud ouvre officiellement ses portes le 28 septembre 1969 lors d’une bénédiction inaugurale à laquelle assistent les autorités gouvernementales, civiles et religieuses ainsi que les initiateurs du projet.

Portée et contenu

Les documents du fonds témoignent de la fondation du Foyer de Rigaud. Nous retrouvons six cahiers dans lesquels un membre du comité exécutif du Foyer a inscrit des informations à la main et a inséré différents articles de presse relatant les principales activités de l’organisation.

Langue des documents

Français et anglais.

Instrument de recherche

Répertoire numérique détaillé.

Documents reliés

Conditions et restrictions

Les conditions générales s’appliquent. Aucunes restrictions.

Retour vers le haut de la page